Mémorial des batailles de la Marne - Dormans

Rempart contre l'Oubli

  • Franais
  • English
  • Deutsch
  • Netherlands

Mémorial des batailles de la Marne 1914-1918 | Dormans
Site officiel du monument

Accueil 2015 février 02 Hommage aux femmes de la Grande Guerre

Hommage aux femmes de la Grande Guerre


Pour lancer les commémorations du Centenaire, la Municipalité avait choisi de placer la traditionnelle cérémonie de juillet sous le signe de l’hommage aux femmes, qui ont payé un lourd tribut à l’effort de guerre, jouant un rôle trop peu connu car souvent passé sous silence.

Ce rôle s’est inscrit sous des formes très diverses mais déterminantes tout au long du conflit et on peut considérer qu’il sera ensuite déclencheur d’évolutions impactant durablement la société.

6 femmes ont donc effectué un dépôt de gerbes devant l’ossuaire où reposent 1.500 soldats. Pour la première fois depuis 1919, cette 96e cérémonie était placée sous la présidence d’une femme, en l’occurrence Mme Rose-Marie ANTOINE, Directrice de l’Office National des Anciens Combattants Victimes de Guerre.

Une belle cérémonie porteuse de sens… malgré la pluie, Dormans a montré son attachement au evoir de Mémoire.

6 femmes à l’honneur
Rose-Marie ANTOINE
Monique DUJARIER
Françoise FERAT
Yvette LUNDY
Céline MICHTA
Michèle MOIGNEAU

Lâcher de ballons en Hommage aux femmes de la Grande Guerre

Lâcher de ballons en hommage aux femmes de la Grande Guerre

Défilé de l’amicale des porte-drapeaux d’Epernay et sa région, sous la présidence de Joël Wimann

L’amicale des porte-drapeaux d’Epernay et sa région, sous la présidence de Joël Wimann, avait mobilisé bien au-delà de ses rangs.
Malgré les mauvaises conditions météorologiques, ces nombreux portedrapeaux ont aussi une fois de plus réhaussé de belle manière cette cérémonie à laquelle tous sont fidèles.
Eux aussi furent donc mis à l’honneur par la Municipalité tel qu’ils le méritaient.

Défilé de la Musique Municipale de Dormans

La Musique Municipale de Dormans, sous la direction de Grégory VEIGNIE, fut comme d’habitude à la hauteur de l’évènement, depuis le défilé du matin jusqu’à la fin de la cérémonie et le traditionnel salut aux porte-drapeaux.




Belle assistance lors de la messe du Souvenir, célébrée par le père Joël MORLET, vicaire général de l’évêché de Châlons-en-Champagne et qui invita les paroissiens à la réflexion au travers de son homélie.

Messe du Souvenir, célébrée par le père Joël MORLET

Chorale paroissiale sous la conduite de Valérie LITOUX

La chorale paroissiale sous la conduite de Valérie LITOUX et de Dominique LOGEROT nous fit partager son enthousiasme.



L’arrivée des autorités sur l’esplanade et sous la pluie.
Une météo exécrable qui n’empêcha pas le recueillement et se poursuivit jusqu’au lâcher de ballons tricolores en fin de cérémonie.

Recueillement des autorités

Françoise FÉRAT, Rose-Marie ANTOINE et le Sous-Préfet Jean-Edmond BEYSSIER

De gauche à droite : Françoise FÉRAT, Rose-Marie ANTOINE et le Sous-Préfet Jean-Edmond BEYSSIER, Directeur de Cabinet, représentant comme l’an passé, le Préfet de Région.


De nombreuses autorités présentes.
Le Comte Philippe de LA ROCHEFOUCAULD, représentant des fondateurs du projet de construction de ce mémorial, qui ne manque jamais de nous assurer de son soutien, de sa confiance et se réjouit des actions que nous conduisons dans le respect de ses aïeux.
A ses côtés, Madame Yvette LUNDY et Madame Monique DUJARIER, trésorière de l’association « Mémorial de Dormans 1914-1918 » et gardienne bénévole.
Le Général Bruno JOCKERS, Commandant la Région de Gendarmerie de Champagne Ardenne, extrêmement fidèle aux cérémonies qui se déroulent au Mémorial et aux valeurs transmises.
Madame Michèle MOIGNEAU, cheville ouvrière de l’amicale des porte-drapeaux, ancienne élue d’Oeuilly et envers qui nous sommes très reconnaissants du soutien apporté et Madame Rose-Marie ANTOINE.


De nombreuses autorités présentes au lancement des commémorations du Centenaire


Madame Yvette LUNDY, résistante lors de la seconde guerre mondiale, déportée au camp de Buchenwald, et qui aujourd’hui encore continue inlassablement de témoigner auprès des jeunes générations.
Commandeur de la Légion d’Honneur, elle est un exemple de courage et de transmission du Devoir de Mémoire.
Elle est ici suivie de Bruno DUPUIS, Directeur apprécié du service de la Marne de l’Office des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

Yvette LUNDY, résistante lors de la seconde guerre mondiale et Bruno DUPUIS

Commandante Céline MICHTA

La Commandante Céline MICHTA, 1ère femme à commander la Compagnie de Gendarmerie d’Epernay, souligna, dans son allocution, combien les femmes ont pris toute leur part dans la Grande Guerre, avec leurs armes de l’époque : le courage, l’honneur de la patrie et l’amour de leurs époux et de leurs fils engagés sur le front.
Elle rappela la rôle joué par les femmes dans l’agriculture, dans l’industrie de l’armement, en tant qu’infirmières ou marraines de guerre.


La Sénatrice Françoise FÉRAT

La Sénatrice Françoise FÉRAT, l’une des 80 femmes de l’hémicycle sur 345 sénateurs, axa son discours sur l’après-guerre et détailla ce qui témoigne de l’évolution de la place de la femme dans la société à compter de cette épreuve de la Grande Guerre. Même si les choses n’évoluèrent pas si rapidement qu’on aurait pu l’espérer, c’est bien cet évènement déclencheur qui conduisit à une meilleure reconnaissance sociale de la femme et en particulier au droit de vote acquis en avril 1944.


Rose-Marie ANTOINE, Directrice de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

Madame Rose-Marie ANTOINE, 1ère femme Directrice de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, dit d’abord son honneur et son plaisir de présider une cérémonie qui, 100 ans après, fait toujours sens. Elle encouragea toutes celles et ceux qui oeuvrent à l’entretien, à la promotion et à l’ouverture au public de ce monument qu’elle découvrait, à poursuivre leur mission avec ferveur, les assurant de son soutien et les invitant à donner davantage encore une dimension internationale à leurs actions.
Elle termina en lançant un appel au rassemblement, indiquant que si l’Europe nous apporte la paix depuis 70 ans, des défis importants nous attendent et qu’il nous faut les affronter dans l’union.


Détachement du 501e Régiment de Chars de Combat de Mourmelon

Un détachement du 501e Régiment de Chars de Combat de Mourmelon, la section des Anciens Combattants du canton de Dormans sous la présidence de Jean-Pierre MOUTAUD et des représentants de la section des Jeunes Sapeurs-Pompiers de Dormans ont également honoré la cérémonie de leur présence.



L’association du Poilu de la Marne, très demandée un peu partout avec le début du Centenaire, n’en a pas pour autant oublié le lien qui la relie à notre monument national.
6 jeunes passionnés de la Grande Guerre ont également contribué à la réussite de cette journée.

Membres de l'association du Poilu de la Marne

Authentique taxi de la Marne

Durant toute la journée, un authentique taxi de la Marne était exposé au public.
Ce véhicule, qui contribua à l’émergence d’une notion d’union nationale et de solidarité qui fut essentielle en septembre 1914, nous était mis à disposition par le musée de l’automobile de Reims.
C’est l’association du Mémorial de Dormans qui a financé cette présentation appréciée de tous les visiteurs.



Dans l’après-midi, une délégation emmenée par Jean-Pierre DROUET, Président du comité local du Souvenir Français a accompagné Hubert PERROUD, Maire des Eparges, qui est allé déposer une gerbe au nom du Souvenir Français des Eparges, au cimetière militaire franco-allemand de Dormans.

Délégation au cimetière militaire franco-allemand de Dormans pour déposer une gerbe