Mémorial des batailles de la Marne - Dormans

Rempart contre l'Oubli

  • Franais
  • English
  • Deutsch
  • Netherlands

Mémorial des batailles de la Marne 1914-1918 | Dormans
Site officiel du monument

Accueil 2012 octobre 31 Les quatre piliers du Mémorial

Les quatre piliers du Mémorial


Grâce au travail extrêmement précis et pointu du photographe local, Didier Tatin, de Créa-Phot, les sculptures ornant les 4 piliers du Mémorial sont maintenant visibles en intégralité d’un seul coup d’oeil.
4 photographies représentant chacune des 4 scènes voulues par le comité fondateur de ce mémorial national, sont placées au pied de chaque colonne. Celles-ci mettent mieux à l’honneur le travail du sculpteur et sont complétées d’un court texte permettant d’interpréter plus facilement ce qu’ont voulu souligner nos aïeux.

Rappelons à ce propos que la particularité de ce monument est bien d’avoir été érigé sur une triple volonté, civile avec la Duchesse d’Estissac, militaire avec le Maréchal Foch, mais aussi religieuse avec Monseigneur Tissier, évêque de Châlons.
L’édifice est consacré et de nombreuses sculptures, vitraux et éléments de décoration ont ainsi une connotation religieuse.
Venir les découvrir permet aussi de se replonger dans les racines de notre civilisation.


Mémorial de Dormans, Pano Pilier Gauche Entrée (451)

451 - Alors qu’Attila, à la tête d’une armée coalisée, tente d’envahir la Gaule, il est tenu en échec lors de la bataille des Champs Catalauniques.
Cet évènement marque alors momentanément la fin de son incursion en Gaule romaine et, même si la défaite n’est pas si évidente que cela, les autorités ecclésiastiques de l’époque en font un mythe de la victoire contre les barbares.
Il faut en effet savoir que, dans la tradition chrétienne occidentale, Attila est considéré comme le « fléau de Dieu ».


Mémorial de Dormans, Pano Pilier Gauche Fond (732)

732 - Lors de la bataille de Poitiers, les Francs menés par Charles MA RTEL obtiennent une victoire décisive face à l’envahisseur.
Cette bataille devient au XVIème siècle un symbole de la lutte de l’Europe chrétienne face aux Sarrasins, marquant le début d’un recul de l’islam face au christianisme. Les historiens contemporains sont plus divisés sur le rôle de cette bataille dans le maintien du christianisme, mais considèrent par contre que cet évènement marque l’aboutissement de la domination franque en Europe de l’Ouest et l’émergence de l’empire carolingien.


Mémorial de Dormans, Pano Pilier Droite Fond (1429)

1429 - Au cours de la Guerre de Cent Ans, tenant déjà la moitié Nord du royaume de France, les anglais assiègent Orléans mais Jeanne d’Arc va permettre la levée du siège. Après cette victoire, le moral revient et conduit l’armée française jusqu’à Reims où Charles VII est sacré roi de France.
Ainsi légitimé, il parvient progressivement à bouter les anglais hors de France.
Après avoir été condamnée pour hérésie en 1431, Jeanne d’Arc est réhabilitée et élevée au rang de martyre par le pape en 1456.


Mémorial de Dormans, Pano Pilier Droite Entrée (1914 - 1918)

1914-1918 - Ces 2 batailles marquèrent chacune un tournant de la Grande Guerre. La première, en septembre 1914, permit de stopper l’assaillant et transforma le conflit en une longue guerre de position.
La seconde est considérée comme la reprise de l’initiative par les alliés, qui réussirent une percée victorieuse en juillet 1918, conduisant à l’Armistice du 11 novembre. A l’époque, certains verront une intervention divine dans ces 2 retournements de situation et évoqueront le « miracle de la Marne ».

N’hésitez pas à venir visiter ou revisiter le Mémorial des Batailles de la Marne.
Nul doute qu’à chaque passage, vous découvrirez de nouveaux détails de l’architecture de ce monument bientôt centenaire, en particulier la symbolique de la statuaire et des vitraux.

  • tous les jours de 14h à 18h
  • les dimanches et jours fériés de 10h à 12h et de 14h à 18h

Pour voir les nouveaux horaires d’ouverture, veuillez visiter la page correspondante régulièrement mise jour.