Mémorial des batailles de la Marne - Dormans

Rempart contre l'Oubli

  • Franais
  • English
  • Deutsch
  • Netherlands

Mémorial des batailles de la Marne 1914-1918 | Dormans
Site officiel du monument

Accueil 2012 octobre 01 Fête de la chapelle – Juillet 2012

Fête de la chapelle – Juillet 2012


C’est le Général Bruno Cuche, Gouverneur des Invalides et ancien Chef d’Etat Major de l’Armée de Terre, qui a présidé la commémoration du Souvenir des Batailles de la Marne au Mémorial de Dormans.
Il faisait ainsi grand honneur à notre commune et à la famille de La Rochefoucauld qui fut à l’origine, avec le Maréchal Foch, de l’édification de ce monument sur les rives de la Marne.

Le Comte Philippe de La Rochefoucauld et le maire de Dormans encadrent le Général Cuche.

Le Comte Philippe de La Rochefoucauld et le maire de Dormans encadrent le Général Cuche.


Participaient à la cérémonie, la Musique Municipale et le corps des sapeurs-pompiers ainsi qu’une belle délégation de porte-drapeaux et un piquet d’honneur du 501ème régiment de chars de Combat stationné à Mourmelon le Grand.

Après une messe célébrée par le père Bertrand Sartorius, aumônier militaire de la zone de défense Nord Est et le dépôt de gerbe devant l’ossuaire où reposent 1.500 corps de disparus, pour la plupart inconnus, ce fut le moment des allocutions.
Le discours du Général Cuche, issu de l’école militaire de Saint Cyr et qui fut présent en ex Yougoslavie, dans les Balkans en Macédoine ou encore à Mitrovica au Kosovo, à la tête de la brigade Leclerc, fut extrêmement apprécié.


Célébration de la messe, fête de la chapelle – Juillet 2012

C’est l’aumônier militaire de notre zone de défense, le père Bertrand Sartorius, qui a célébré la messe, accompagné de notre curé, Jean-Marie Spiegel.


Déjà présent sur les lieux exactement 30 ans auparavant, il donna un éclairage original à cette commémoration, reprenant les propos d’illustres personnalités venues également dans ce Mémorial de Dormans.
Selon lui:

« le patrimoine de la Champagne, à la fois matériel et immatériel, créé un lien entre les hommes, dans le temps et l’espace, depuis les ruines des villages détruits jusqu’aux nombreux monuments, en passant par les tranchées encore visibles du ciel ».

Et il salua la qualité du travail effectué à Dormans par la municipalité et l’association présidée par Jean-Claude Robert et qui a la confiance de la Fondation historique.

« Vous illustrez parfaitement cet équilibre entre patrimoine matériel et immatériel en magnifiant ce prestigieux Mémorial et en facilitant sa visite pour les plus jeunes ».

Auparavant, le maire avait dit son émotion d’accueillir un officier supérieur dont

« l’image et la réputation de courage, d’honneur et de sens des responsabilités étaient unanimement saluées au sein de l’armée française ».

Rappelant qu’avec plus de 18.000 visiteurs, le Mémorial venait de battre un nouveau record de fréquentation en 2011, il exprima sa volonté de profiter du Centenaire 14-18 pour donner un nouvel élan à la stratégie de tourisme de Mémoire initiée localement, en dotant le monument d’un véritable espace muséographique.

Sa conclusion témoigna d’une volonté intacte, celle de

« poursuivre la mission confiée… humblement… mais avec une conviction finalement inaltérable » en adaptant le message aux nouvelles générations, parce que bientôt 100 ans après, l’enjeu reste le même : « préserver à jamais ce Mémorial qui doit demeurer un rempart contre l’oubli et encourager les peuples à construire un monde plus fraternel ».


Fête de la chapelle – Juillet 2012